PHOTO(S)

Mon premier tournage vidéo 4K avec le Nikon D850

Je dis premier tournage vidéo mais en fait, je suis venu prêter mon boitier pour l’interview de l’artiste Eddy de Pretto à la journaliste Stéphanie Chermont, pour Jack. Ensemble, on a développé l’ensemble des capacités du D850 en 4K, une expérience qui ne donne envie de tourner que de cette manière maintenant ! 

J’utilise depuis maintenant plus d’un mois le D850 pour la photo. C’est un très bon boîtier, Nikon a corrigé tous les petits défauts de ses versions précédentes (AF, cadence moteur, gestion des vibrations du miroir, résolution) et amené bons nombres de petites améliorations qui me facilitent la vie. Écran inclinable, boutons de commande rétroéclairés,  écran tactile pour naviguer entre les photos et surtout la vidéo 4K.

Quel plaisir de pouvoir utiliser son boîtier et ses objectifs photos (chèrement acquis) pour faire de la vidéo sans avoir a investir dans une une deuxième unité dédiée ! Le D850 filme au format Ultra HD, 3840 X 2160 px 16/9 soit le 4K des télévisions. Les 256 pixels de plus du format 4K 4096 X 2160 sont réservés aux écrans de cinéma.

EDDY-DE-PRETTO-11

C’est tout le capteur qui est utilisé pour obtenir la 4K, il n’y a pas de recadrage comme sur certains autres boîtiers concurrents. Les formats sont nombreux, UHD (3840 X 2160), Full HD (1920 X1080), HD (720 X 1080) et même ralenti à 120 images par seconde en Full HD. La durée d’enregistrement est de 29mn59, chaque fichier est  découpé en portion de 4 gigas. C’est un peu étrange la première fois de devoir recoller au montage les parties d’un même film mais tout se fait sans perte d’image ou de qualité.

Un menu est dédié aux réglages vidéos qui permet de bien séparer les deux utilisations photo et film. Sensibilité, balance des blancs, scintillement, et micros. Ces réglages sont accessibles avec la touche « i » au dos du boîtier. La touche info située juste à côté  permet de modifier l’affichage de l’écran. Au choix apparait l’image filmée nue, un quadrillage, une horizon virtuelle 3D  (pratique pour faire sa bulle) ou un histogramme pour l’exposition. C’est très pratique et rapide en plein tournage.

Capture d_écran 2017-11-16 à 19.42.35

Capture d_écran 2017-11-16 à 19.43.25

L’écran tactile du D850, permet de choisir sa zone de mise au point du bout des doigts. C’est assez rapide et précis en bonnes conditions de lumière. L’AF pompe pour faire le point, ce qui limite son utilisation au milieu d’une séquence. Le focus peaking a été ajouté pour faciliter la mise au point. Il met en surbrillance la zone où le point est fait. Dommage qu’il  ne soit pas disponible en UHD et dans les modes ralentis.

Ce boîtier comble un manque dans la gamme Nikon en offrant un outil polyvalent pour la photo et la vidéo. Le D850 se révèle pour la majorité des tournages en 4K un outil solide et performant. Il manquera peut-être pour les réalisateurs exigeants des formats professionnels (4.2.2 / 10bits moins compressés) pour améliorer l’étalonnage.

 

 

(2 commentaires)

  1. Bonjour et merci pour ces infos précieuses.

    Auriez-vous l’amabilité de me dire quel est/sont les objectifs que vous utilisez en vidéo sur le D850.

    D’avance merci !

    Frédéric Boebaert.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s