PHOTO(S) TEST PHOTO

L’Eizo CG247X, l’écran parfait pour la photo et la vidéo ?

Eizo qui signifie « image » en Japonais, va bientôt fêter ses cinquante ans. Ce fabriquant d’écrans haut de gamme s’est taillé une solide réputation chez les photographes. Utilisateur depuis de longues années des écrans de la marque, j’ai testé pendant un mois le modèle CG247X équipé d’une sonde intégrée. L’occasion de le comparer avec mon vénérable CG241W et d’en apprécier les différentes améliorations..

EIZO CG247X
EIZO CG247X

1 – L’écran

Le CG247X est un écran de la série  «Art Graphique» qui regroupe les moniteurs dédiés aux photographes et graphistes. L’écran est d’un gris foncé très sobre, avec un pied rond plus petit mais très bien équilibré. Au dos, il y a un range fil très pratique pour ne pas laisser traîner les câbles. L’écran est ajustable. Il peut basculer jusqu’à 30° vers le haut, se placer à la verticale ou descendre quasiment au ras du pied pour un confort vision maximal. C’est bien mieux que mon écran actuel, notamment l’ajustement vertical qui permet de limiter la fatigue physique lors de longues séances de retouches.

L’écran IPS à un rétro-éclairage LED à diodes blanches.  La définitions  de 1920 X 1200 en 94 ppp en 10 Bits. Le rendu des images est très agréable grâce à un traitement anti-reflet légèrement satiné. Une casquette complète ce système pour en limiter encore les lumière parasites.

La dalle triée sur le volet est exempt de pixels morts. La luminosité sur l’ensemble de l’écran est très homogène et encore améliorée par la technologie DUE qui égalise chaque partie de l’écran pour en contrôler la stabilité. Le rendu des dégradés est vraiment très doux et sans cassures. Le champ de vision très large, est de 178 degrés . Il permet même sur le côté d’avoir une image très contrastée. C’est encore un point qui a été grandement perfectionné par rapport au CG241W et sa dalle TFT. 

L’écran permet de reproduire 99% de l’espace Adobe 98 et 100% du Rec 709 pour la vidéo. On peut passer d’un espace à l’autre grâce à un bouton sur la face avant ou via la version 7 de Color Navigator (logiciel maison de gestion des couleurs). Sont disponibles : Adobe RGB, sRGB, EBU, SMPTE-C, DCI, Rec 709 et Rec 2020 ou trois de vos profils personnalisés.

Menu Color Navigator 7
Menu Color Navigator 7

Pour la connexion à mon mac j’ai un port DVI-D, HDMI, ou un Displayport ainsi que deux ports USB 2  pour le connecter.

2 – La sonde

Le grand avantage du CG247X (en plus de l’exceptionnelle dalle) est sa sonde intégrée. Un petit bras sort du bas de l’écran et permet de mesurer les couleurs envoyées par Color Navigator.

Calibrer son écran se fait en deux étapes. La première est l’étalonnage qui permet (en simplifiant un peu) de mesurer les caractéristiques en conditions optimales de son écran, luminosité mini et maxi, contraste et température de couleur. Une fois ces données collectées, on passe à la deuxième étape qui est la caractérisation. Elles consiste à envoyer des patchs de couleurs et de vérifier comment elles sont retranscrites l’écran. Cela permet d’en connaitre les écarts et de les inscrire dans une sorte de carte d’identité, le profil ICC. Cela permettra plus tard d’ajuster les couleurs afin qu’elles soient les plus précises possible.

Le calibrage est hardware, qu’est ce que cela apporte ?

Le profil ICC est envoyé dans directement dans l’écran ce qui autorise une calibration plus précise et permet d’utiliser cet écran avec différentes ordinateurs sans avoir besoin de l’ajuster à nouveau. 

Pour résumer, la calibration est rapide, facile et permet vite de l’oublier. Une bonne façon de pouvoir travailler dans des conditions de couleurs optimales et de se concentrer sur sa créativité.

Processus de calibration dans Color Navigator 7.
Processus de calibration dans Color Navigator 7.

3 – Color Navigator

Color Navigator 7 est la dernière version de l’outil de gestion Eizo. Il permet de créer ses cibles de calibration et de les gérer. Des pré-réglages déjà intégrées sont à choisir choisir entre photographie, web ou vidéo. Il est également possible de créer ses propres réglages à travers le choix du point blanc, le gamma, le point noir et la température couleur. Il ne reste plus qu’à lancer le processus qui ne dure que quelques minutes et voilà on a un profil ICC de notre écran.

Mes réglages et mes conseils de calibration se trouvent dans l’article « Comment Calibrer un écran en toute simplicité ».

Résultat de la calibration du CG247X
Résultat de la calibration du CG247X

Une fois la calibration fois effectuée, on lance la validation qui permet de vérifier résultat avec les niveaux choisis. Pas de surprises, l’écart est minime et invisible à l’oeil nu. Le calibrateur peut être automatisé et déclenché à un horaire choisi. C’est pratique pour les puristes qui auront besoin de vérifier leur écran très souvent. Pour les autres, ce sera toutes les 200 heures en moyenne. Pour ma part j’ai crée deux  profils perso, un pour le web et un pour le print. Je passe facilement de l’un de l’un à l’autre suivant la destination de la photo.

4 – Utilisation

Une fois étalonné, le CG247X est un moniteur qui ne déroge pas à sa légende. Les couleurs sont justes, les gris neutres et restent stables dans le temps. L’angle de vision et l’homogénéité de la dalle permettent de travailler en toute sérénité. L’écran est taillé pour la photo mais est tout aussi à l’aise pour la vidéo. On frôle la perfection, il est difficile d’imaginer ce qui pourrait bien être amélioré pour la prochaine version.

5 – Conclusion

Eizo s’est taillé une réputation d’excellence dans le monde de la photo. Chaque écran de la série Art Graphique est un outil parfait tant par la justesse de ses couleurs que par la qualité de ses composants. Taillé pour durer, cet écran est fait pour vous accompagner durant de longues heures de travail. L’ajout de la sonde sur ce modèle permet de simplifier encore plus le calibrage et d’obtenir des résultats parfaits à travers le temps.

COOL :

  • Luminosité de la dalle très homogène
  • Rendu des couleurs exceptionnel
  • Sonde intégrée pour un confort optimal
  • calibration hardware
  • adapté à la photo comme à la vidéo
  • Casquette pour éliminer les lumières parasites
  • Temps de chauffe  pour obtenir des couleurs stables réduit à 3 minutes
  • profils multiples facilement accessibles

PAS COOL :

  • Je cherche encore.

 

L’Eizo CG247X est disponible chez Prophot au prix de 1276 € HT.

 

Merci à Fred Rol de chez Eizo pour ses conseils précieux sur l’étalonnage et la calibration.

Si vous souhaitez améliorer vos connaissances et la maitrise des outils de calibration (comme Color Navigator 7), il propose une formation, « gestion de la couleur et calibration » . Cette dernière est certifiée Datadock et est finançable par tous les OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s